Equipements

Le roller se pratique à tout âge, avec un minimum de condition physique, après quelques séances d’initiation pour apprendre à se déplacer et à freiner … vous deviendrez le roi / la reine du bitume.
Pour pratiquer le roller, il faut évidemment une paire de patin, et aussi, afin de minimiser les risques lors de chute, s’équiper de protections.

Choix des rollers


Il existe de nombreux modèles de patin spécifique en fonction de l’activité pratiquée et du niveau de pratique.

Certains d’entre nous ont débuté avec ce type de patin  (image de droite, source img.etsystatic.com) …, heureusement, les choses ont évoluées et, généralement, les rollers modernes combinent un chausson (corps souple) alors qu’une coque rigide maintient le pied et assure le transfert de la force à la platine sur laquelle sont fixées les roues. patins

Le maintien du pied dans le chausson peut être assuré par divers systèmes : lacets, velcros, clips, …

tableau1

Comme vous le constatez sur la photo ci-dessus, chaque spécialité possède son modèle de roller afin de répondre au mieux aux spécificités de chaque pratique.
Selon le fabricant, les  formes et, surtout, les tailles peuvent être différentes. Votre pointure ne sera qu’une indication, il est vivement recommandé de tester les rollers avant d’en faire l’acquisition. Un test d’une quinzaine de minutes donnera une bonne indication sur les sensations ressenties dans une paire de patin.
Il est conseillé aussi de laisser un peu de marge pour le pied à l’intérieur, le gonflement des pieds n’étant pas un phénomène rare lors de la pratique du roller.

Choix des roues


La roue est l’élément qui transforme les mouvements du corps en déplacement. Une roue est composée de 4 éléments : axe, roulement, noyau et gomme.
La gomme est la partie de la roue qui est en contact avec le sol, celle-ci doit, à la fois offrir de l’adhérence (sinon ce serait la chute)  et être efficace au niveau « vitesse ».
Pour répondre aux différents besoins, il existe une multitude de choix de roues, les principaux critères de sélection étant la taille, la dureté et la forme.
Des roues de grandes tailles permettent d’aller plus vite mais avec une perte de maniabilité et des démarrages plus lents, et inversement.

tableau2

Source www.rollerenligne.com

Concernant la dureté, des gommes plus dures offrent une meilleure vitesse, une adhérence moindre, une durée de vie accrue de la roue mais plus de vibrations et inversement quand la gomme est plus tendre.
Le tableau ci-dessous donne quelques exemples de discipline et de duretés utilisées

Propriétés Types de roues Dureté Usage
Contact sec avec vibrations, faible adhérence, usure faible Roues dures 100A Street, artistique, rink hockey
88A
82A Rando, slalom, freeride
Confort, bonne adhérence, usure rapide 78A
Roues tendres 74A Roller inline hockey

Source https://commons.wikimedia.org

Exemple de profils de roue pour des rollers inline:
–  elliptiques : profil fin, peu de contact avec le sol (fitness, vitesse),
–  rond : facilité pour tourner (hockey),
–  Plat : stabilité (roller « agressif »).
tableau2
Source https://commons.wikimedia.org

Le roulement assure la rotation de l’ensemble noyau-gomme autour de l’axe. C’est un élément important pour un bon fonctionnement des rollers. Un soin particulier serait apporté à l’entretien des roulements pour assurer un bon fonctionnement dans le temps : dépoussiérage / nettoyage / graissage devront être effectués régulièrement.

Les protections


Le roller est un sport ou la chute n’est pas rare. Afin de minimiser les conséquences des chutes, il est impératif de se protéger avec casque, protection pour les poignets, les genoux et les coudes.
Les protections s’achètent en magasin de sport et existe sous forme de kit pour genouillères, coudières, et protèges-poignets.
Les protections sont plus spécifiques pour le hockey:
– le casque avec la visière ou la grille (obligatoire)
– coudières
– jambières
– gants
– plastron
– culotte de protection
– coquille (filles et garçons)